Un floril�ge des titres de la fnps
La FNPS est un organisme qui rassemble 7 syndicats
Le syndicats : SPEP Le syndicats : SPPRO
Le syndicats : SPPRO
Le syndicats : Syndicat national de la presse agricole et rurale Le syndicats : Syndicat de la presse sociale Le syndicats : SPMS Le syndicats : SPCS Le syndicats : SSPEJP
La FNPS est un organisme qui rassemble 7 syndicats : SPEP ; SPPRO ; Le syndicats national de le presse agricole et rurale ; SPMS ; SPCS ; SPEJP

Minima garantis des salariés de la presse d’information spécialisée : revalorisation en avril et juillet 2018

Imprimer Envoyer à un ami

Date :2018-04-18
© Reproduction interdite sans autorisation.

Les négociations relatives à la revalorisation des minima garantis applicables aux salariés de la presse d’information spécialisée ont permis d’aboutir à un accord en deux temps.

Télécharger cette fiche pratique

Les négociations relatives à la revalorisation des minima garantis applicables aux salariés de la presse d’information spécialisée ont permis d’aboutir à un accord en deux temps.

Une première revalorisation de 0,8 % applicable au 1er avril, avec de plus un rattrapage du SMIC de la grille des employés et maintien des écarts jusqu’au niveau N9 et jusqu’au coefficient 105 pour les journalistes professionnels.

Une seconde revalorisation de 0,4 % entrera en vigueur au 1er juillet 2018.

Il est rappelé que la revalorisation des minima garantis est sans effet sur les salaires supérieurs réels, hormis pour ce qui concerne les journalistes professionnels qui voient leur prime d’ancienneté éventuelle augmentée du fait de la revalorisation de leurs minima qui en constituent l’assiette de calcul.

A titre d’exemple, un secrétaire de rédaction avec 15 ans d’ancienneté dans la profession de journaliste et 5 ans d’ancienneté en qualité de journaliste dans l’entreprise avec un salaire brut de 2000 €, hors prime d’ancienneté :

- 31 mars 2018
2000 + 9% x 1563 (ancienneté profession) + 2% x 1563 (ancienneté entreprise) = 2171,93 €

- 30 avril 2018
2000 + 9% x 1576 (ancienneté profession)  + 2% x 1576 (ancienneté profession)  = 2173,36 €

A titre d’exemple, un journaliste professionnel rédacteur rémunéré à la pige avec 10 ans de détention effective de la carte de journaliste professionnel, à 50 € bruts le feuillet de 1500 signes pour une diffusion dans un titre de presse diffusé à 5000 exemplaires et moins, hors prime d’ancienneté :

- 31 mars
50 + 10% x 42,33 = 54,233 €

- 30 avril 2018
50 + 10% x 42,67 = 54,267 €

Vous trouverez ci-après les nouvelles grilles applicables.

 

MINIMA GARANTIS MENSUELS TEMPS PLEIN (151,67)JOURNALISTES PROFESSIONNELS

1er avril 2018

Prime d’appareil photographique due lorsque le journaliste utilise à la demande de son employeur son matériel personnel : 52 €

 

BAREME DE PIGE REDACTIONNEL DES JOURNALISTES PROFESSIONNELS

A compter du premier 1er avril 2018, le barème de pige applicable aux journalistes professionnels, tels que définis à l’article L.7111-3 du Code du travail, collaborant avec une publication d’information professionnelle ou spécialisée adhérente à l’un des sept syndicats composant la FNPS est fixé à :

- 42,67 € bruts le feuillet de 1500 signes pour une diffusion dans un titre de presse diffusé à 5000 exemplaires et moins,

- 45,71 € le feuillet de 1500 signes pour une diffusion dans un titre de presse diffusé à plus de 5000 exemplaires.

 

MINIMA GARANTIS MENSUELS TEMPS PLEIN (151,67) JOURNALISTES PROFESSIONNELS

1er juillet 2018

Prime d’appareil photographique due lorsque le journaliste utilise à la demande de son employeur son matériel personnel : 52 €

 

BAREME DE PIGE REDACTIONNEL DES JOURNALISTES PROFESSIONNELS

A compter du premier 1er juillet 2018, le barème de pige applicable aux journalistes professionnels, tels que définis à l’article L.7111-3 du Code du travail, collaborant avec une publication d’information professionnelle ou spécialisée adhérente à l’un des sept syndicats composant la FNPS est fixé à :

- 42,84 € bruts le feuillet de 1500 signes pour une diffusion dans un titre de presse diffusé à 5000 exemplaires et moins,

-45,89 € le feuillet de 1500 signes pour une diffusion dans un titre de presse diffusé à plus de 5000 exemplaires.

 

MINIMA GARANTIS MENSUELS TEMPS PLEIN (151,67) EMPLOYES

1er avril 2018